terug naar overzicht >>

Mérule et vice caché : pas de condamnation pour le vendeur de « bonne foi »

11:49, 05/09/2018
mrule-et-vice-cach-pas-de-condamnation-pour-le-vendeur-de-bonne-foi
Faute de prouver que les vendeurs leur ont dissimulé l’existence du champignon, à l’origine de fissures, les acheteurs se voient appliquer la clause de non-garantie des vices cachés, présente dans l’acte de vente....
Lees meer op Lemonde FR - immobilier >>
DG Retail gebruikt cookies om uw surfervaring op deze website gemakkelijker te maken.Meer wetenVerder gaan